Journée du harcélement scolaire à l’école

Une journée du harcèlement scolaire a été mise en place par le gouvernement cette semaine, une journée qui permettra peut être de parler sans tabou du harcèlement scolaire. Un sujet délicat et sensible qui peut toucher tout le monde sans aucun distinction. Étant professeur des écoles, ce sujet me touche, j’essaie au maximum d’apprendre aux enfants à avoir confiance en l’adulte et à parler des soucis qu’ils ont avec d’autres camarades mais malheureusement, certains sont trop timides ou ne pensent pas que c’est important et ils n’en parlent pas… jusqu’au jour où….

mihoLe harcèlement scolaire n’est pas forcément quelque chose de détectable, les enfants peuvent le faire de manière subtile de sorte à ce que personne ne s’en aperçoive sauf la malheureuse victime qui peut aller jusqu’à un acte irrémédiable.

L’important est de sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge afin qu’ils se rendent compte de ce qu’est le harcèlement scolaire, pour qu’ils se rendent compte qu’ils en sont victimes ou alors qu’ils en sont les bourreaux. Et oui, un tout jeune enfant ne se rendra pas forcément compte que ce qu’il fait est mal (bah oui, je frappe le copain parce que tout le monde le fait…). Il faut donc que chacun prenne conscience de cette réalité.

Pour de jeunes enfants, il est alors plus facile de passer par des albums de jeunesse. La littérature jeunesse commence à s’intéresser à ce phénomène même si les livres ne sont encore que trop rares. Je vous propose un livre qui pourra je pense convenir à l’école primaire (même au plus grands car finalement un album illustré n’est pas seulement pour les petits, des images parlent parfois plus que des mots).

miho 5

Je vous propose donc le livre de Mon voisin Masuda de Miho Takeda aux éditions Nobi Nobi. L’auteur raconte sa propre histoire dans ce livre. On découvre donc une petite fille Miho, qui est en CP, et son camarade de classe n’arrête pas de l’embêter, de se moquer d’elle, il casse ces affaires…

miho 1 miho 2

Elle a une boule au ventre et ne veut plus aller à l’école de peur de voir ce monstre (car dans le livre il n’est pas représenté comme un petit garçon mais comme un monstre). Jusqu’au jour où il va trop loin et casse son crayon préféré… Miho est au sommet de sa tristesse… Dans ce livre, le bourreau se rend compte de sa bêtise et essaie de réparer ces erreurs et redevient à la fin du livre un petit garçon.

Ce livre est parfait, notamment au niveaux des illustrations où il y aurait beaucoup à voir avec des grands. J’ai travaillé ce livre avec des petits, ils n’ont pas compris tous les détails et pourtant certaines réflexions venant d’eux m’ont surpris notamment sur ces deux pages d’illustrations : (Je vous écris quelques paroles de mes GS)

« Elle se sent toute triste. », « Elle se sent seule », « Elle se sent différente »

miho 3

« On a l’impression que Miho entre dans une prison, la barrière c’est comme des barreaux. »

miho 4

Je pense que ce livre peut aider à aborder le sujet et le meilleur moyen encore est la discussion.

J’ai travaillé sur ce livre, je vous laisse donc ici quelques fiches (qui ne sont pas des fiches pour travailler sur le harcèlement mais plutôt sur les compétences scolaires de MS et GS) :

CIMG0430

Publicités

Une réflexion sur “Journée du harcélement scolaire à l’école

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s