Des livres musicaux chez Usborne

Je vous présente, aujourd’hui, deux livres musicaux édités par Usborne. Les enfants adorent les livres et quand ils sont interactifs c’est encore mieux.

son 1

Le premier livre est un livre interactif sur le piano, c’est un livre-piano des plus mignons et facile à utiliser. Mon premier livre-piano est un livre écrit par Sam Taplin et illustré par Rachel Stubbs. Les jeunes enfants pourront découvrir les joies de la musique grâce à ce mini piano et aux morceaux simples présents dans le livre.

Le livre a l’avantage d’avoir un interrupteur à l’arrière, ce qui permet de garder les piles le plus longtemps possible et aussi, si au bout d’un moment, raz le bol d’entendre la musique, hop on l’arrête, non je rigole mais c’est pratique et c’est assez rare sur les livres musicaux.

son 4

Les deux premières pages permettent d’apprendre la différence entre les notes graves et les notes aigus et d’entendre la différence entre les notes.

son 2

Dans la suite du livre, il y a des morceaux à jouer par les enfants en suivant les différentes couleurs, les couleurs des notes correspondent aux couleurs présentes sur le petit piano en bas de la page. Les morceaux choisis le sont très bien avec des compositeurs comme Beethoven mais aussi des comptines connues ou un peu moins : Trois souris aveugles, Frères Jacques…

son 5 son 3

Les morceaux sont simples à jouer, il faut appuyer sur les touches mais sans forcer énormément. Le son est bon et on reconnait facilement les morceaux joués ce qui est agréable. Il suffit de faire correspondre les couleurs, ce qui est possible dès la fin de moyenne section.

Un sacré plus réside dans les illustrations qui sont vraiment superbes, on retrouve des petites souris sur chacune des pages avec des couleurs pastels, les souris sont vraiment trop mignonnes.

Un livre vraiment plus que sympathique qui ravira les petits et les grands. Voici une petite vidéo pour entendre ce que cela donne :

Le second livre, toujours aux éditions Usborne s’intitule L’histoire de Coppélia : Pourquoi la belle Coppélia reste-t-elle silencieuse ? Telle est la question que se pose Swanilda. La réponse lui réserve bien des surprises dans ce conte musical plein de magie.

son 6Cette adaptation de Rosie Dickins est accompagné de six extraits du célèbre ballet. Les illustrations de Violeta Dabija sont pleines de couleurs, elles illustrent parfaitement ce ballet. Il a été interprété  pour la première fois en 1870. Il est adapté d’un conte d’Hoffma, et a été composé par Léo Delibes et comporte des danses folkloriques traditionnelles.

son 7En ce qui concerne l’histoire,elle se passe dans une petite ville d’Europe centrale. Frantz est fiancé à Swanilda, mais il est amoureux de Coppélia et il passe de longs moments sous sa fenêtre. Il ignore que Coppélia n’est qu’un automate créé par un magicien Coppélius qui essaie de lui donner vie. Swanilda va jouer un tour à ce vieux magicien.

Cette jolie histoire est accompagnée par 6 extraits du ballet de Delibes. Cela donne une autre dimension au conte, les extraits ne sont pas trop courts et peuvent permettre de découvrir cette oeuvre.

son 8Voici un petit extrait :

Tout comme dans le premier livre il y a un interrupteur permettant d’économiser les piles.

son 10

J’ai vraiment découvert un sublime conte et un joli ballet. C’est un très jolie cadeau à offrir pour Noël.

son 9

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s