Salon littérature jeunesse St Orens #3

Pour la troisième fois, depuis que je vis sur Toulouse, j’ai pu me rendre au salon de littérature jeunesse d’Occitanie à Saint Orens de Gameville, si vous voulez voir les anciennes éditions, je vous laisse les liens ici : 20172016.

Cette année, j’ai vécu le festival de manière un peu différente. En effet, j’ai pu assister au salon dès le vendredi avec mes élèves. Nous avons été sélectionné pour participer à un projet en partenariat avec le salon de littérature de jeunesse et un auteur. Mes élèves ont donc pu visiter le salon vendredi matin et le découvrir à travers un petit jeu de piste sur le thème du festival : Une planète dans mon livre. Ils ont également pu discuter avec un auteur : Manu Causse avec qui nous allons travailler par la suite. Je vous avais présenté l’un de ces livres : Les intraterrestres. Je n’ai pas pu profiter du salon avec mes 30 élèves, j’ai donc décidé d’y retourner le dimanche matin afin de découvrir les livres et ateliers proposés.

storens6

Comme les années précédentes, le salon était riche en auteurs et en pépites. J’ai également pu apercevoir des livres que j’avais pu chroniquer dans l’année mais aussi en découvrir de nouveaux.

storens7

L’affiche était particulièrement magnifique cette année. J’ai ainsi pu découvrir le talent de l’illustratrice Judith Gueyfier. Les illustrations de ses livres sont juste magnifiques, j’ai pu feuilleter certains de ces livres et wahou, j’ai adoré les thèmes abordés : la découverte du monde par le biais d’albums mais aussi de recueil de poésies.

storens

Manu Causse était également présent et j’ai pu découvrir d’autres livres de cet auteur et j’avoue être particulièrement attirée par le livre Le bonheur est un déchet toxique.Voici l’histoire : Nathanaël a toujours vécu seul avec son père, croyant sa mère morte. Il a accompagné son père durant sa longue maladie, tissant des liens indéfectibles. Mais au décès de celui-ci, il apprend que non seulement sa mère n’est pas morte mais qu’elle réclame sa garde. Au lieu de vivre avec sa tante et ses cousins à Lyon, le voici propulsé à la campagne avec une mère vegan et ardente militante. Il entre directement dans ma wishlist. J’espère vous en parler davantage dans un prochain article.

Voici quelques livres que j’ai repérés :

  • Musette Souricette de Stéphane Millerou et Quitterie Laborde avec plein de références artistiques que j’ai beaucoup aimé.
  • La maitresse ne danse plus d’Yves Pinguilly et Zaü : on suit une maitresse pendant la 1ère guerre mondiale
  • Blanche Neige et les 77 nains de Davide Cali. Voici une nouvelle refonte d’un conte connu que j’ai beaucoup aimé. Blanche Neige se retrouve un peu l’esclave des nains. Les illustrations de ce livre sont superbes, hyper colorées.
  • Cendrillon au musée d’Amel Khaldi- Bonnaud : le texte du conte classique illustré par des œuvres d’art connues. J’ai beaucoup aimé le concept.
  • Yokaï : le monde étrange des monstres japonais que j’aimerai beaucoup acheter pour mon projet sur le Japon et dans lequel on découvre des monstres fabuleux.

storens8

  • Les livres d’Anne Letuffe : j’ai eu un coup de cœur pour les illustrations où se mélangent photo et dessin.

Voici encore une édition qui m’a énormément plu. De plus, il y avait des petits ateliers pour les enfants et j’ai notamment adoré découvrir l’association : l’institut des jeunes aveugles, qui transforme les livres en braille pour les aveugles mais qui crée également des livres à toucher pour les malvoyants.

storens9


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s