Mary et la fleur de la sorcière

mary

Je suis heureuse de vous présenter aujourd’hui, le manga de Mary et la fleur de la sorcière, en grande fan de l’univers de Miyazaki, je ne pouvais qu’être charmée par cette nouvelle histoire.

mary1

  • Titre :  Mary et la fleur de la sorcière 
  • Taille : 13 x 18 cm
  • Adapté du roman de Mary Stewart
  • D’après le film de Hiromasa Yonebayashi
  • Sur le scénario de Riko Sakaguchi et Hiromasa Yonebayashi
  • Editeur : Nobi Nobi
  • Date de sortie : février 2018
  • Nombre de pages : 384 pages
  • Prix : 15,50 €
  • Tranche d’âge : dès 8 ans

Résumé : C’est l’été. Mary vient d’emménager chez sa grand-tante dans le village de Manoir Rouge. Dans la forêt voisine, elle découvre une fleur mystérieuse qui ne fleurit qu’une fois tous les 7 ans. On l’appelle la « fleur de la sorcière ». Pour une nuit seulement, grâce à la fleur, Mary possédera des pouvoirs magiques et pourra entrer à Endor, l’école la plus renommée dans le monde de la magie, qui s’élève au- dessus des nuages. Le secret de la fleur de la sorcière se révélera à elle petit à petit…

mary2

Il s’agit du manga tiré du film du même titre. C’est le premier film des studios Ponoc. Il a été fondé en 2015 par Yoshiaki Nishimura, l’ancien producteur du studio Ghibli.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce manga pour de nombreuses raisons. En effet, tout d’abord, j’ai adoré le fait que le livre soit entièrement en couleur. Les illustrations sont superbes, ceux sont les images du film. On retrouve bien la patte des studios Ghibli que j’aime particulièrement. L’histoire est vraiment très mignonne, contrairement à de nombreux Ghibli, il n’y a pas le côté noir et la seconde lecture adulte. Ce manga est donc tout à fait adapté aux enfants à partir de 8 ans.

mary6

Il y a de l’aventure et du suspens sans le côté angoissant de certains films d’animations japonais. Les animaux ont une grande importance dans ce livre comme dans de nombreux Ghibli. On retrouve un peu l’univers de Kiki la petite sorcière.

mary7

Petites précisions : le livre est à lire à la japonaise, c’est-à-dire à l’envers. Donc pour les enfants qui ne sont pas habitués à lire des mangas, il existe également la version album qui est encore plus sublime. En effet, les illustrations sont magnifiques, elles reprennent les images du film. Ce roman est beaucoup plus détaillé que le manga et apporte davantage de précisions à l’histoire.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une jolie morale à la fin de l’histoire : avoir le courage de vivre et d’avancer dans la vie, par soi même.

unMAXdeBD18mini J’ai lu ce manga dans le cadre du challenge  Un max de BD en 2018 pour la catégorie avec une héroïne de moins de 12 ans. 

 

Publicités

Une réflexion sur “Mary et la fleur de la sorcière

  1. C’est tentant 😀
    Mais je crois que je vais d’abord regarder l’anime. J’ai pas l’impression qu’il soit déjà sorti au cinéma en Belgique, ou alors je l’ai zappé ? Mais une fois que ce sera fait, en fonction du coup de cœur, pourquoi pas ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s