Le journal de Renia : journal intime d’une adolescente polonaise pendant la Shoah

Aujourd’hui, je vous présente un roman historique touchant. 

  • Titre : Le journal de Renia : journal intime d’une adolescente polonaise pendant la Shoah
  • Auteur et illustrateur : Renia SPIEGEL   
  • Editeur : Slalom          
  • Date de sortie : septembre 2020
  • Age : dès  ans
  • Nombre de pages : 528 pages
  • Prix : 16,95 €

Résumé :

Renia est une jeune juive polonaise de 14 ans lorsqu’elle commence son journal en 1939. Elle veut devenir poète et quelques vers viennent souvent se glisser au cœur de ses confidences. Mais la guerre s’installe, avec elle la répression et la traque. Les premières pages pleines de vie, d’amitié et d’amour de son carnet se gonflent peu à peu de peur, d’angoisse et de tristesse.

Renia n’a jamais eu la liberté de mettre un point final à ses écrits, elle est assassinée par la Gestapo à 18 ans. Son journal est sauvé par son petit ami puis préservé par sa famille durant 70 ans. Il est aujourd’hui traduit pour la première fois en français.

Mon avis :

Les 400 premières pages sont la retranscription en français du journal de Renia. C’est une jeune fille de 14 ans, qui commence son journal en 1939 alors qu’elle n’a que 14 ans. Elle vit en Pologne et est juive. On découvre une jeune fille qui a des soucis d’adolescente avec des amourettes, des coups de sang avec les amis, des réconciliations… Bref au départ, rien ne la différencie des autres adolescentes si ce n’est peut être l’affection infinie qu’elle a pour sa mère qui est éloignée d’elle.

Renia écrit sous le coup de l’émotion, elle est donc parfois brouillonne dans son écriture, ce qui est normale, il s’agit d’un journal intime. Renia a une particularité, elle écrit de magnifiques poèmes et l’on ressent toutes ses émotions à travers ses écrits. J’avoue avoir parfois eu du mal à comprendre qui était qui car Renia avait pour habitude d’utiliser des noms différents pour sa famille ou encore ses amis. Mais ce livre est un magnifique témoignage de ces années bien trop noires. Renia n’a pas vécu 3 ans de malheur, non elle a vécu presque normalement (hormis la peur de la guerre) jusque 1941 puis les juifs en Pologne ont été parqué et sa vie a changé. Renia a continué à retranscrire ces émotions et on sent au fils des jours, l’angoisse monter. Renia murit petit à petit et passe d’enfant à adolescent à adulte. Le journal s’arrête brutalement le 25 juillet 1942. Il est, cependant, complété par son petit ami de l’époque Zigmunt qui explique ce qu’il lui est arrivé.

A la suite de cet émouvant journal, Elisabeth (Ariana) la sœur de Renia explique ce qu’est advenu de sa famille et comment le journal a pu survivre à toutes ces années. J’ai particulièrement apprécié cette partie qui permet de comprendre plus facilement le journal de Renia et ses sentiments. J’ai aimé en découvrir plus sur cette famille et son histoire. Elisabeth reprend également quelques jours du journal de Renia et ajoute des explications. J’aurai peut être aimé que ces explications soit mises au fur et à mesure du journal de Renia afin de comprendre mieux les sentiments et les événements vécus par Renia.

Ce livre est important, il permet de ne pas oublier ce qu’il s’est passé et surtout tout faire pour que jamais une telle barbarie ne recommence.


4 réflexions sur “Le journal de Renia : journal intime d’une adolescente polonaise pendant la Shoah

    1. Oui le sujet est vraiment éprouvant et pour une ado de son âge , elle écrit très bien, même si parfois un peu brouillon, c’est normal cela reste un journal intime qui n’était pas destiné à être publié à la base

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s