Le peuple loup

Aujourd’hui, je vous présente une sublime BD issu d’un merveilleux film d’animation.

  • Titre : Le peuple loup
  • Auteur et illustrateur : Adaptation de Sam Sattin d’après l’oeuvre de Tomm Moore  
  • Editeur : Nobi nobi !           
  • Date de sortie : février 2021
  • Nombre de pages : 272 pages
  • Age : dès 8 ans
  • Prix : 25 €

Résumé :

Une querelle. Une amitié. Deux jeunes filles changées à jamais.

En Irlande, au temps des superstitions et de la magie, Robyn, une jeune fille de 11 ans, arrive en compagnie de son père dans le village de Kilkenny, afin de chasser la dernière meute de loups des alentours. Mais un jour, lors d’une battue en forêt, Robyn rencontre Mebh, une sauvageonne qui vit avec les loups. Elle découvre qu’elle fait partie du peuples des Wolfwalkers, des êtres capables de communiquer avec les loups et de prendre leur apparence, et qui souhaitent s’éloigner de la menace que représentent les villageois. En comprenant qu’elle ne doit pas les craindre, Robyn décide de protéger sa nouvelle amie et sa meute. Pour la jeune fille, qui a rejoint elle aussi le peuple des loups, la menace ne vient désormais plus des loups, mais bien des Hommes !

Mon avis :

Je me suis plus que régalée en lisant cette BD, j’ai passé un super moment avec cette communauté de Wolfwalkers.

Nous sommes plongés dans un Moyen Age sombre où la peur, l’exclusion et les superstitions règnent en maîtres.

On pourrait rapprocher les Wolfwalkers des loups-garou mais ils ne sont pas violents et totalement dévoués à la nature. Malheureusement, les humains les ont pourchassés et tués au point qu’il ne reste plus que deux individus de cette communauté.

A travers cette BD, beaucoup de valeurs sont véhiculées :

  • le libre-arbitre (penser comme on l’entend et pas comme la majorité de la population),
  • le refus du racisme et l’acceptation de la différence quelle qu’elle soit, l’apprivoiser et essayer de la comprendre plutôt que d’en avoir peur
  • le refus du fanatisme
  • l’amitié et la confiance en l’autre
  • l’amour de la nature et sa protection  

La rencontre de ces deux jeunes filles que tout oppose va nous mener dans une folle aventure où chacun va dépasser ses craintes et ses peurs. On ne s’ennuie pas une seconde, les aventures s’enchainent sans nous laisser une seule seconde de répit.

La fin du livre est juste parfaite avec un joli happy end qui donne de l’espoir, tout le monde peut changer.

Les illustrations sont magnifiques avec de nombreux détails. Les jeux de lumières et d’ombre sont parfaites et permettent de se mettre dans l’ambiance de cette histoire. Les moments où les wolfwalkers changent d’apparence sont sublimes : les couleurs, l’émotion ressentie… Les illustrations sont dynamiques, on a une impression de mouvement.

Ce roman graphique est une réelle réussite et m’a donné envie de découvrir le film animé.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s