Les sept citadelles

Aujourd’hui, je vous présente un conte moderne rempli d’émotions et aux illustrations merveilleuses.

  • Titre : Les sept citadelles
  • Auteur et illustrateur : Sophie Bénastre et Sophie Lebot   
  • Editeur : Saltimbanque  
  • Date de sortie : avril 2021
  • Nombre de pages : 40  pages
  • Format : 28 x 35 cm
  • Age : dès 7 ans
  • Prix : 16,90 €

Résumé :

Après la mort de leur mère, sept sœurs grandissent sous le regard bienveillant de leur père, roi de Siedem. Jusqu’au jour où une femme se présentant au palais prend possession du cœur du monarque. Elle tentera alors de chasser les filles du royaume.

Les sept sœurs parviendront-elles à déjouer les plans de cette reine perfide ?

Un conte magnifique dans lequel sept princesses prennent leur destins en main et découvrent que l’amour et le pardon sont plus fort que la vengeance.

Mon avis :

Dans ce sublime album, on découvre un magnifique royaume où le roi et la reine ont donné naissance à sept magnifiques filles. Malheureusement, elle ne va pas survivre à cet accouchement. Le roi est très triste mais le sourire de ses filles va l’aider. Cependant, cet équilibre est vite fragilisé par l’arrivée d’une femme qui va devenir l’épouse du roi et qui veut se débarrasser des sept filles en les mariant dans un pays lointain. Leur mère va leur apparaitre et va leur révéler les pouvoirs des femmes du royaume. Elles vont donc décider de jeter un sort à leur père et à leur belle-mère. Le palais va se retrouver complètement isolé de tout, le roi endormi et la belle-mère totalement seule. Mais la vengeance n’est pas facile à supporter pour la plus jeune des sœurs qui va rapidement tomber malade. Finalement, le pardon va être effectué des deux côtés et le palais va être transformé en orphelinat.

Ce conte est assez traditionnel et on peut notamment trouver des points communs avec La belle au bois dormant. Il y a une jolie morale : le pardon et l’amour sont plus forts que la vengeance. Cependant, le texte est moderne et revisite les contes traditionnels. On y retrouve les personnages typiques de ces contes comme la marâtre ou encore le roi. Cependant, le traitement est différents et surtout la fin amène une vraie morale.

Les illustrations sont tout simplement magnifiques. En effet, il y a des jeux de clairs obscurs sublimes. L’illustratrice utilise à la fois l’aquarelle et des collages de papiers peints fleuris ce qui me fait un peu penser au Japon. Les sœurs sont représentées comme des poupées avec leur teint clair et leurs cheveux roux flamboyant.

Voici un très joli conte pleine d’émotions avec une jolie morale sur la jalousie et la vengeance à lire en famille pour faire perdurer les contes comme quand vous étiez petit mais en plus moderne et surtout avec de splendides illustrations.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s