Maroussia celle qui sauva la forêt

Aujourd’hui, je vous présente une nouvelle collection de la maison d’édition Little Urban. Il s’agit d’une collection d’albums d’exceptions pour les grands enfants de 7 à 77 ans. Cette collection promet des albums à lire et à relire, des textes profonds alliés à des illustrations de haute volée ; une belle fabrication et peu de parutions à l’année.

Little Urban a décidé de proposer des albums aux plus grands. En effet, le pouvoir des illustrations ne s’arrête pas à 3,4 ou 5 ans, loin de là. Elle se lance donc dans une nouvelle aventure éditoriale avec une à deux nouveautés par année afin d’assurer une exigence de contenu et d’accompagnement pour chacune des sorties. Différents styles littéraires et univers graphiques sont au programme.

Je vous présente aujourd’hui, la première parution de cette collection, à savoir un conte russe inventé de toutes pièces.

  • Titre : Maroussia, celle qui sauva la forêt
  • Auteur et illustrateur : Carole Trébor et Daniel Egnéus      
  • Editeur : Little Urban 
  • Date de sortie : octobre 2021
  • Nombre de pages : 40 pages
  • Age : dès 7  ans
  • Prix : 19,90 €

Résumé :

Maroussia habite avec sa grand-mère à l’orée d’un bois où vivent des créatures magiques. Sa grand-mère les connait bien. Maroussia, elle, ne les a jamais vues.

Un jour, des soldats frappent à leur porte et leur ordonnent de quitter leur maison au plus vite. Une ligne de chemin de fer va traverser la plaine, passer par leur village, et détruire la forêt.

Mais Maroussia ne baissera pas les bras devant leurs épées menaçantes et leurs uniformes pleins d’autorité. D’autant que les esprits de la forêt sont là pour l’aider.

Mon avis :

Dans cet album, on découvre Maroussia une jeune fille d’une dizaine d’années qui habite avec sa grand-mère en Russie dans un petit village près d’une forêt ; Elle adore vivre dans ce lieu, une vie rythmée par les saisons et les offrandes aux différentes dieux de la forêt. Elle est très proche de sa grand-mère qui communique avec les esprits de la nature.

La jeune fille communique d’ailleurs avec un monstre qui habite sous son lit : un bouka. Un jour, des soldats arrivent et souhaitent les déloger afin d’installer la ligne du transsibérien. La jeune fille va tout faire pour défendre sa forêt. Elle va y parvenir en aidant un jeune garçon qui s’avère être le fils du constructeur.

Ce conte est une invention totale et non une adaptation de conte. L’autrice y mêle cependant des éléments réalistes de l’histoire russe. Tous les éléments fantastiques sont issus de la culture russe. J’avais déjà découvert cette autrice dans l’album Gromislav qui est l’adaptation d’une légende russe : https://lesideesdeju.wordpress.com/2019/08/20/gromislav-le-geant-qui-couvait-la-terre/ .

L’histoire est vraiment magnifique tant par la découverte du folklore russe que par les illustrations qui sont juste sublimes. Le livre est un très grand format ce qui permet d’apprécier d’autant plus les illustrations et les détails de ces dernières.

Une première parution qui est juste magnifique et que je recommande.


2 réflexions sur “Maroussia celle qui sauva la forêt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s