Les animaux qui existent peut-être

Aujourd’hui, je vous présente un magnifique bestiaire loufoquement génial.

  • Titre : Les animaux qui existent peut-être
  • Auteur et illustrateur : Jean Baptiste Drouot et Stéphane Nicolet  
  • Editeur : Little Urban      
  • Date de sortie : janvier 2022
  • Nombre de pages : 84 pages
  • Age : dès 6 ans
  • Prix : 15,50 €

Résumé :

Dans ce livre d’animaux, comme dans la plupart des livres d’animaux, il y a des animaux. Tous ont été observés, détaillés, dessinés et classifiés par le grand professeur O’Logh, scientifique méconnu et orphelin de naissance.

Aucun de ces animaux n’a pu être observé par d’autres biologistes, ce qui ne veut pas dire qu’ils n’existent pas, même si certains prétendent que c’est le cas. En tout cas personne n’a jamais prouvé qu’ils n’existent pas.

Mon avis :

Énorme coup de cœur pour cet album que j’ai adoré découvrir. J’ai énormément ri en parcourant les pages de ce bestiaire. Ce livre est présenté comme une véritable encyclopédie. Une note de l’éditeur explique comment ce carnet a été créé, d’après le carnet d’un professeur qu’on n’a jamais retrouvé. Il y a une sublime note amusante du dit professeur Arturo qui rend le bestiaire encore plus réel.

Le professeur a décidé de classer les animaux de manière étonnantes : des animaux doux à toucher, des animaux surnaturels, des animaux qui bavent, des animaux qui font des trucs dégoutants, des animaux qui chantent faux…

Sur chaque double page, on retrouve un nouvel animal qui est présenté sous la même forme :

  • L’illustration annotée
  • Les signes particuliers
  • La taille
  • Le lieu d’habitat
  • Un texte expliquant différents éléments sur l’animal présenté
  • Une mise en situation de l’animal (sous forme d’un dessin humoristique)

Chaque animal est plus amusant les uns que les autres. On découvre par exemple le flamanvrier qui a les poils soyeux comme une barbe de hipster ou encore le foorb qui se distingue du vrai mouton uniquement par le fait que  sa laine peut se laver à 60° sans rétrécir ou même le chioulpe qui a peur des bananes ou remue la queue en faisant des huit.

Les illustrations sont très réussies et foisonnent de détails, tous plus amusants les uns que les autres. Les couleurs pastels sont juste parfaite pour cet album.

Dès la semaine prochaine, j’embarque ce livre dans mon sac à l’école et je le partage avec mes élèves. Je vais essayer de leur faire écrire et inventer un animal aussi amusant que ceux présents dans le livre, j’ai hâte de voir leur création, je vous les partagerai dès que possible.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s