Vasco, messager de Verdun

Aujourd’hui, je vous propose un roman sur le thème de la première guerre mondiale.     

  • Titre : Vasco, messager de Verdun
  • Auteur : Evelyne Brisous Pellen
  • Editeur : Nathan     
  • Date de sortie : janvier 2022
  • Nombre de pages : 150 pages
  • Age : dès 10 ans
  • Prix : 5,95 €

Résumé :

Un chien dans la guerre …

Nous sommes en 1916.

Louis, qui fait de la contrebande, aidé de son chien Vasco est arrêté par les gendarmes.
Pour Vasco, c’est la mort assurée ! Afin de le sauver, Louis accepte de l’envoyer au front. En pleine guerre mondiale, on a besoin de chiens pour porter les messages, sauver les bléssés, donner l’alerte…

Et il s’engage avec lui, même s’il n’a que seize ans. Dans le train qui les emmène à Verdun, ils font la connaissance de Juliette, une charmante jeune fille qui s’est enrôlée comme infirmière.

Mon avis :

J’ai réellement dévoré ce roman en quelques heures. L’écriture est très agréable et on s’attache très rapidement aux différents personnages : aussi bien aux Humains qu’aux animaux. En effet, dans ce roman, on découvre la vie de Louis, 16 ans, en 1916. Il fait de la contrebande d’allumettes et aide la résistance. Un jour, il est arrêté par les gendarmes avec son chien ce qui signifie la mort assurée pour ce dernier. Mais, l’un des gendarmes va l’aider et sauver la vie du chien en l’envoyant au front. Louis, ne voulant pas laisser son chien, va s’engager lui aussi malgré son jeune âge. Il est donc envoyé avec de nombreux chiens pour les dresser à différents postes : secouriste, messager… On suit donc, au départ, le chien et son maitre mais après quelques temps, Louis part au combat et on suit alors uniquement Vasco. Nous sommes dans la tête de ce chien et nous l’entendons parler et surtout ne pas comprendre pourquoi les Hommes font la guerre et pourquoi ils lui demandent de faire des choses qui n’ont pas beaucoup de sens pour lui.

Les péripéties ne s’arrêtent jamais et on reste en haleine jusqu’à la fin du roman. On a envie que tout le monde survive même si on sait très bien, que dans une guerre, il y a forcément des morts et que tout le monde ne peut pas s’en sortir.

Ce roman m’a permis d’apprendre que les chiens ont été grandement utilisés pendant la première guerre mondiale. En effet, 100 000 chiens de guerre vivaient aux côtés des soldats, souvent dressés pour retrouver les blessés sur les champs de bataille mais aussi transmettre des messages. Je savais pour les pigeons et pour les chevaux (notamment grâce à Cheval de guerre) mais pas pour les chiens.

Ce roman est juste parfait pour les enfants qui aiment l’histoire et en apprendre plus sur la 1ére guerre mondiale.


Une réflexion sur “Vasco, messager de Verdun

  1. En participant au challenge de Blandine « De 14-18 à nous » (Blog Vivrelivre) je me suis effectivement rendu compte que de nombreux animaux avaient également été sacrifiés dans cette boucherie qu’a été la première guerre mondiale… Je n’ai pas lu celui-ci, mais j’apprécie cette autrice qui a écrit beaucoup de romans historiques pour la jeunesse.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s