Cruella

Aujourd’hui, je vous présente un nouveau manga Disney.

  • Titre : Cruella
  • Auteur et illustrateur : Hachi Ishie
  • Editeur : Nobi Nobi          
  • Date de sortie : 2022
  • Nombre de pages : 180 pages
  • Age : dès 14 ans
  • Prix : 8,50 €

Résumé :

On ne devient pas une légende en étant gentille. Elle n’est pas née Cruella. Talentueuse, innovante et ambitieuse, Estella rêvait de devenir styliste de mode. Mais le monde en avait décidé autrement. La vie d’escroc est loin d’être glamour, mais dans le Londres des années 70, au carrefour de la mode, Estella l’arnaqueuse s’imagine devenir styliste. Elle sait qu’elle pourrait mettre le monde à ses pieds avec ses créations. Si seulement elle avait les moyens de ses ambitions.

Suivez le quotidien d’Estella dans la rue avec ses acolytes de crime, Horace et Jasper avant que la tornade Cruella d’Enfer ne fasse surface et ravage tout sur son passage.                

Mon avis :

Ce manga est un one-shot. On découvre comment Estella est devenue Cruella, l’une des méchantes les plus emblématiques de l’univers Disney. On la découvre dans un univers londonien dans les années 1970. Etella cherche à savoir qui elle est. Elle est en quête de sa propre identité. Sa mère est décédée, poussée dans le vide par des dalmatiens… On découvre différentes périodes de la vie d’Estella. Elle pratique d’abord le vol auprès des Londoniens avec ses deux amis Horace et Jasper. Elle est cependant très intelligente et met en place différentes techniques pour parfaire leur technique de vol. En parallèle de ses larcins, elle développe une réelle passion pour la mode et se révèle très douée.

Ce manga aborde de nombreux thèmes très importants comme l’acceptation de soi, le poids du passé, la créativité et l’origine de l’inspiration.

Estella refuse le passé notamment par sa couleur de cheveux qu’elle cache sans cesse soit par la teinture soit par des chapeaux.

L’histoire est très intéressante et j’ai beaucoup aimé découvrir l’enfance de cette héroïne, derrière chaque méchant se cache une véritable douleur.

Les illustrations sont très réussies, j’ai beaucoup aimé l’esprit victorien de Londres ainsi que le côté Punk d’Estella.

Un manga parfait qui complète parfaitement le film Cruella de Disney.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s