Twilight Imperium

Aujourd’hui, je vous partage un roman d’un type que je n’ai pas l’habitude de lire : un space opera, un roman dans l’univers du célèbre jeu de société Twilight imperium.

  • Titre : Twilight imperium : la faille intersidérale 
  • Auteur et illustrateur : Tim Pratt 
  • Editeur : 404 éditions   
  • Date de sortie : février 2022
  • Nombre de pages : 400 pages
  • Age : dès 14 ans
  • Prix : 17 €

Résumé :

Envoyé au fin fond du système Lycian en guise de châtiment pour son insubordination, le capitaine Felix Duval s’ennuie ferme. De patrouilles de routine en missions subalternes, il ronge son frein, guettant l’occasion de briller de nouveau aux yeux de la hiérarchie de la Coalition Mentak.

Quand le téméraire capte un mystérieux SOS radio, Felix retrouve enfin le frisson de la chasse ! L’opération de sauvetage réussie, le voilà avec sur les bras un scientifique caractériel prétendant révolutionner le rapport de forces entre les différentes factions de la galaxie.

Génie ou fou mégalomane ? Pour savoir si l’infernal inventeur est réellement capable de créer des trous de ver, Felix est chargé d’une mission secrète : l’aider à construire son prototype. Mais l’invention attire toutes les convoitises…

Mon avis :

J’ai lu ce roman sans connaitre le jeu de société Twilight Imperium. Je suis allée un peu me renseigner et c’est un jeu qui est très célèbre chez les joueurs, les règles sont nombreuses et les parties peuvent durer des heures et des heures. J’aime jouer aux jeux de société mais je préfère quand les parties sont courtes et avec des règles assez simplistes. Pour rassurer tout le monde, il est tout à fait possible de lire le roman sans connaitre l’univers de Twilight imperium et même de l’apprécier.

En effet, j’ai particulièrement apprécié ma lecture. Dans ce roman, on suit Félix Duval et son équipage composé d’êtres de différentes espèces qui se complètent bien. L’équipage s’ennuie fermement. En effet, ils ont été envoyés au fin fond du système pour subordination et à part jouer à cache-cache et aider certains autochtones, il n’y a décidément rien à faire, jusqu’au jour où un vaisseau apparait et kidnappe un civil. Ce civil n’est pas si anodin que cela, en effet, il s’agit d’un chercheur sur le point de créer une nouvelle technologie : faire apparaitre des trous de vers pour se déplacer très rapidement et déclencher des guerres.  La chasse commence alors et s’ensuivent des péripéties multiples et variées. Il y a des batailles, des courses de vaisseaux, des meurtres, des enlèvements des sentiments… Bref, un parfait cocktail pour ne pas s’ennuyer et apprécier le roman. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’avais envie de connaitre la fin. Je me suis attachée à l’équipage et notamment à Duval qui est tiraillé par son envie d’être celui qui découvrira les trous de vers mais aussi celui de protéger son équipage. J’ai beaucoup apprécié l’univers qui est très riche : des vaisseaux, des peuples de divers horizons.

Je ne sais pas si vous connaissez mais ce roman m’a fait penser à la série Firefly, une série que j’adore et qui n’a malheureusement pas eu le succès au départ mais qui vaut franchement le coup.

Je lirai avec grand plaisir la suite des aventures de Félix Duval ou même d’autres aventures dans ce même monde qui est extrêmement riche.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s